Patrick Grainville

Patrick Grainville

Lettre à Roger-Michel Allemand

Maisons-Laffitte, 10 mars 2008

Cher Roger-Michel,

Merci pour ces documents médités, nourris par la durée. Comment va Christian Durand?

Avec le recul, je suis étonné de la densité de nos échanges et je découvre à quel point ils sont liés aux circonstances d’alors. Je revenais du Sri Lanka et j’avais rencontré Duras. Mon dialogue est hanté par ces présences.

J’ai lu l’étude de Bernard Valette, à laquelle j’adhère.

Pour ce qui concerne Alain Robbe-Grillet. Il était mon voisin au Prix Médicis. Je l’aimais beaucoup pour sa drôlerie diabolique. Il n’a pas eu une grande influence sur mes livres. J’étais plus attiré spontanément par ses confrères du Nouveau Roman : Claude Simon et Sarraute. Sous-conversations, tropismes (Sarraute), constellations métaphoriques, irisations (Simon), profusion du langage dans les deux cas. Eros et Thanatos, figures mythiques, Orion (Claude Simon).

L’univers de Robbe-Grillet apparemment plus objectal, plus formel m’entraînait moins. Mais j’ai beaucoup aimé Angélique ou l’enchantement. La rousseur flamboyante de la belle Angélique…

J’aime l’épaisseur du langage, son fourmillement d’analogies chez Sarraute ou Simon. Alain Robbe-Grillet avait une écriture plus classique.

Voilà, cher Roger-Michel. Je te remercie encore pour ces envois.

Avec toute mon amitié.

Patrick

 

Image1

 

Bibliographie

Allemand, Roger-Michel. 2008, « Patrick Grainville à la recherche de l’unité perdue », @nalyses, Propos d’écrivains;

— et Patrick Grainville. 2008, « Patrick Grainville, “entre l’aigle pêcheur et le cobra royal” », @nalyses, Propos d’écrivains.

Durand, Christian et Patrick Grainville. 2008, « Patrick Grainville : les signes de la chair », @nalyses, Propos d’écrivains.

Valette, Bernard. 2008, « Lumière du rat : vers la maîtrise du Vide », @nalyses, Comptes rendus.

Pour citer cet article : Patrick Grainville. «Lettre à Roger-Michel Allemand». @nalyses, Propos d'écrivains, Patrick Grainville. 2008-03-26.
http://www.revue-analyses.org/document.php?id=1049