Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Bois de chauffage

Ne déplacez pas de bois de chauffage | Importation | Exportation


Ne déplacez pas de bois de chauffage

Bien que le fait d'apporter quelques morceaux de bois de chauffage au terrain de camping semble une bonne façon de se préparer, les bûches que vous transportez risquent de détruire une forêt.

Le bois de chauffage peut héberger de petits organismes nuisibles qui se cachent dans l'écorce ou le bois. Les dommages causés par les espèces envahissantes comme l'agrile du frêne peuvent s'accroître rapidement si les ravageurs sont transportés par des vacanciers, même sur une distance de seulement quelques kilomètres. En effet, l'agrile du frêne a tué des millions de frênes au Canada.

Lorsque des forêts sont détruites, tout le monde en subit les conséquences. Les travailleurs qui dépendent de l'industrie du bois de sciage perdent leur gagne-pain. Les animaux et les oiseaux peuvent voir leur habitat disparaître. Notre environnement perd sa capacité de purifier l'air que nous respirons.

La solution est simple : laissez votre bois de chauffage chez vous et n'utilisez que du bois acheté localement. Si nous prenons tous des mesures pour protéger nos forêts, nous pourrons profiter de leur existence pendant de nombreuses années.

Aidez-nous à protéger les forêts canadiennes

Un seul morceau de bois de chauffage peut détruire des millions d'arbres.
Ne déplacez pas de bois de chauffage.

Le bois de chauffage et les ravageurs réglementés au Canada

Au Canada, les directives sur la protection des végétaux de l'ACIA sont en vigueur pour assurer le contrôle rigoureux du déplacement de bois de chauffage à partir des zones réglementées au Canada.

Les ravageurs justiciables de quarantaine ci-dessous font l'objet d'une réglementation visant à limiter leur propagation :


Importation

Importation de bois de chauffage

Il est interdit d'importer du bois de chauffage d'un autre pays, à l'exception de certaines parties des États-Unis. L'importation de bois de chauffage de plusieurs endroits aux États-Unis est restreinte ou interdite et le bois doit répondre aux exigences rigoureuses canadiennes.

Le bois de chauffage qui ne satisfait pas aux exigences canadiennes en matière d'importation ne sera pas admis. Il sera renvoyé au lieu d'origine ou éliminé aux frais de l'importateur. Si vous ne déclarez pas les articles réglementés ou interdits comme le bois de chauffage, on peut également vous imposer une amende ou intenter des poursuites judiciaires contre vous. Lorsque vous rentrez au Canada après un séjour à l'étranger, vous devez déclarer tous les aliments, les animaux, les végétaux et les produits connexes aux autorités douanières. Ces articles peuvent introduire des maladies dangereuses, des ravageurs, des virus et des microorganismes au Canada.

Directive : D-01-12 - Exigences phytosanitaires régissant l'importation et le transport en territoire canadien de bois de chauffage.


Exportation

Exportation de bois de chauffage vers les États-Unis

Le bois de chauffage d'espèces de bois dur (ce qui n'inclut pas les conifères) en provenance du Canada doit être traité à la chaleur de façon à atteindre une température interne minimale de 60° C pour une période d'au moins 60 minutes avant d'être admissible aux États-Unis.

Tous les chargements commerciaux de bois de chauffage d'espèces de bois dur en provenance du Canada doivent être accompagnés d'un document intitulé « Heat Treatment Certificate Using a Kiln Facility » [en anglais seulement]. Ce document est émis par l'établissement responsable du traitement à la chaleur. Un certificat phytosanitaire n'est pas requis. Tout chargement non commercial doit être accompagné d'un certificat de traitement à la chaleur ou d'une étiquette commerciale de traitement à la chaleur pouvant être liée à un certificat de traitement.

Avis à l'industrie : Les États­Unis imposent de nouvelles exigences à l'importation pour le bois de chauffage et les billes d'épinette en provenance du Canada

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec un représentant d'un centre opérationnel ou d'un bureau régional de l'ACIA.